Le cheval espagnol (PRE)

Le cheval andalou est connu dans le monde pour son intelligence, sa docilité, sa rapidité d’apprentissage et la confiance qu’on lui porte.

Il est un excellent choix de partenaire. Nous le recommandons pour le dressage, l’attelage et pour les cavaliers recherchant un compagnon avec un caractère calme, confiant et une monture agréable.

Ces chevaux sont connus pour disposer d’excellents résultats dans les disciplines de dressage.

Nombreux sont les cavaliers convaincus des capacités mentales du cheval espagnol et de son excellent tempérament. Ils sont calmes, disciplinés, adaptables et facilement dirigeables. Ils apprennent extrêmement vite et s’adaptent aux situations nouvelles.

Le cheval andalou vit dans un climat sec et chaud, avec des sols durs et pierreux. Il dispose donc d’une grande force et résistance physique.


Notre élevage : « Los Caballos de Kerca »

Nous avons élu domicile dans le parc national Őrség. Les juments disposent d’un champs de 10 hectares, conditions favorables au bon développement des poulains.

Leur histoire

Au cours de l’été 2005, nous avons ramené d’Andalousie quatre juments pur sang espagnol (PRE). Les quatre juments sont arrivées pleines, chaque poulain né d’un géniteur reconnu en Espagne.

Le géniteur de notre 4ème pouline était Gnidium, un des magnifique cheval sélectionné lors de la compétition de dressage des jeux mondiaux d’équitation et classé reproducteur qualifié selon l’ANCCE.

Depuis 2006, nous appartenons à l’ANCCE, association nationale d’éleveurs de chevaux PRE (pure race espagnole).

Les caractéristiques de la race espagnole

Taille entre 1,50 m et 1,70 m
Tête : allongée et légèrement convexe
Encolure : large, robuste et arquée
Poitrine large et musclée
Dos : court, droit et musclé
Croupe : ferme et arrondie
Crinière : longue et fine et ondulée, crins abondants
Robe : gris mais il existe aussi des produits bais
Mouvement : allure de type relevée, aspect fier et élégant, dynamique et grande agilité, il possède une prédisposition naturelle au piaffer et au passage.

Les commentaires sont clos.